• Bien débuter

    Bonjour et bienvenue sur le blog FP-KpopReview, un blog qui va vous permettre de découvrir et de discuter des différentes chansons qui font partie de cet univers, qui peut encore vous sembler bien étrange, de la Kpop.

    Je compose cet article dans l'optique d'essayer de résumer un bon nombre d'informations pouvant vous assister dans l'exploration de ce (peut-être) nouvel univers pour vous. Il s'adresse donc en priorité aux nouveaux venus. 

    À bas les préjugés !

    Tout d'abord, avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais tâcher d'éclaircir deux trois points à propos de la K-Pop.

    "C'est quoi la K-Pop ?"

    Pour commencer, la K-pop, comme vous l'aurez deviné, signifie Korean Pop. C'est l'un des pans du soft power coréen qui s'exporte le plus à l'étranger aux côtés notamment des dramas/films (ex : Le Dernier Train pour Busan) et émissions en tout genre. Toutefois, la K-pop, ça n'est  pas SEULEMENT de la pop... Oui, cela peut paraître étrange au premier abord mais il faut se mettre en tête que le terme Kpop n'est qu'un terme générique pour un bon nombre de styles de musiques que l'on range par méconnaissance (ou par paresse ?) dans la catégorie K-Pop. Le point commun de tous ces différents styles ? La langue coréenne bien sûr (on y reviendra plus tard). On retrouve alors du rock, du hip-hop, des ballades, du rap aussi .. et bien sûr de la pop dans la K-Pop.

    "Toute façon ils/elles sont tous/toutes refaits .. "

    Dans l'imaginaire collectif, toutes les "idols" comme on les appelle, ont eu recours à des coups de bistouri et sont complètement refaits. Qu'en est-t-il de la réalité ? Cet imaginaire ne prend pas sa source dans de complètes affabulations .. il est vrai qu'un certain nombre d'idols sont passés par la case chirurgie esthétique afin de refaire une partie de leur visage notamment. Ceci s'explique par des faits de société en Corée qui tendent à porter énormément d'attention sur le visuel et l'apparence plutôt que sur le reste (MAIS, dans quel pays l'industrie du show-business ne porte-t-elle aucune attention à l'apparence ?). Il ne faut pas généraliser non plus, si d'un côté un certain nombre de stars se sont faites refaire, d'autres sont 100% naturels si ce n'est qu'ils sont passés par la case (oh combien difficile) du régime et de l'entraînement intensif. Aussi, il ne faut pas diaboliser la K-Pop en allant jusqu'à dire que si leur visage recèle une part de faux, leur talent ne peut être qu'artificiel.

    "La K-Pop, c'est encore une musique d'adolescents prépubères, à la One Direction."

    Bon, là, on ne va pas se mentir, la majorité des fans de K-Pop ont entre 11 et 17 ans. Toutefois, là encore, ne généralisons pas (vous seriez étonnés de voir parmi le public lors des gigantesques événements ou bien lors de simples concerts live, des adultes bien en âge voire des personnes relativement âgées venir encourager leurs stars préférées). Maintenant, pourquoi cette image de One Direction (comparaison qui revient très souvent) ? Les stars de K-Pop, bien que pourtant capables pour certains de devenir des solo artists, sont souvent placés et promus en tant que groupes (d'où cette image de rock band). Mais il ne faut pas tout mélanger !

    La K-Pop.

    Bon, passons aux choses sérieuses maintenant. On va jouer sur la sobriété (comme en témoigne le titre de cette rubrique) et on va éviter de vous bassiner avec des détails inutiles. 

    Comment devient-on une star de la K-Pop ? 

    Que ce soit pour les chanteurs ou les acteurs, un contrat est toujours signé avec une agence, une sorte d'équivalent des maisons de disques mais en plus élaboré. Ce contrat est d'ailleurs très souvent signé dès le début de la période de training où les jeunes trainees, qui auront souvent passé une audition au préalable, devront apprendre à chanter / danser / rapper pour une période plus ou moins longues avant d'avoir le droit de débuter soit dans un groupe (courant), soit tout seul (beaucoup moins courant). Ce contrat lie donc l'agence à l'individu. En général, il incombe à l'individu de "travailler" pour l'agence où il se sont entraînés afin que l'entraînement (bien que payant) soit rentable pour la-dite société. En général, au moment du début de l'idol, un nouveau contrat est signé pour une durée de 7 ans avec l'agence. 

    Toutefois, l'uniformité de ces contrats de training ou bien de debut n'existe pas vraiment en Corée du Sud entre les différentes agences. En effet, certaines agences sont connues pour leurs clauses abusives. 

    Comment se compose alors un groupe de K-Pop ?

    En général, dans un groupe de K-Pop, il y a (comme expliqué dans la section précédente) un certain nombre de membres dont un leader de groupe. Parmi ces derniers, on retrouvera des chanteurs, des danseurs et des rappeurs. Bien sûr, un seul membre détient au moins un des trois rôles (à noter que tous savent normalement danser). Toutefois, il existe certains groupes où il n'y pas de rappeur ou bien le talent en rap des membres n'est pas sollicité... (ex : Apink / GFriend). Aussi, dans chaque catégorie, il y aura le(s) membre(s) dits principaux (Main) qui seront généralement en charge des prouesses techniques, et les membres dits secondaires qui seront en arrière-plan (Sub).  (et si l'on rentre vraiment dans le détail, les membres qui seront chargés de maintenir la dynamique du groupe (Lead) dans chacun des domaines -Chant/Danse/Rap-).

    Une K-Pop Idol n'est donc rien de plus qu'un membre de son groupe ?

    Attention, les talents des Idols sont généralement tous exploités (parfois même surexploités au détriment de leurs conditions de travail). En dehors des lives musicaux qui sont enregistrés tous les jours quasiment en Corée du Sud pour être diffusés le soir à la télévision (dans un but de promotion), les membres (soit individuellement, soit en groupe) participent à un bon nombre d'émissions de variété et font parfois également présentateurs télévision / animateur radio. 

    Quand est-ce que tout ça a commencé ? 

    On peut grossièrement découper l'ensemble de la K-Pop en 5 vagues successives : 

    • 1ère génération (1996 - 2000) : la génération Pré-Hallyu (avant l'explosion du soft power coréen) avec des groupes comme Shinhwa ou bien H.O.T ou S.E.S)
    • 2ème génération (2001-2008) : la génération du Hallyu avec des artistes comme Big Bang, TVXQ, SNSD ou BoA. 
    • 3ème génération (2009 - 2011) : on a affaire à des groupes comme Infinite, f(x), Beast, Block B, AOA et Sistar.
    • 4ème génération (2011 - 2014) : on a les fameux EXO et BTS ou bien GOT7, VIXX et Red Velvet.
    • 5ème génération (2015 à nos jours) : nous avons aujourd'hui des groupes tels que KNK, Astro, Mamamoo, Monsta X, Blackpink, Pentagon, SF9, Twice et bien d'autres ...

    On remarquera que la Hallyu a commencé dès la deuxième génération mais que l'explosion de la popularité de la Kpop commence surtout aux environs de la 3ème/4ème génération avec notamment notre bon ami Psy qui viendra apporter un coup de pouce à la démocratisation du genre. Aussi, pour revenir sur l'affaire de la langue coréenne, sachez que la Hallyu a démarré aussi grâce à une adaptation rapide du genre pour conquérir d'autres marchés avec la traduction des chansons en chinois et en japonais notamment (notez que la géopolitique actuelle va ralentir l'expansion de la K-Pop en Chine, bien que déjà bien amorcée) voire même d'exclusivités dans les langues sus-nommées.

    Oula, je commence à me perdre dans les infos ...

    Bon, pour ceux qui sont largués, je vais vous expliquer mon point de vue sur la chose, comment se repérer etc .. Sachez que les groupes de la 1ère/2ème générations commencent à faire leurs grands retours. Des groupes de la 3ème génération comme Sistar et 2NE1 ont atteint la ligne fatidique des 7 ans du groupe récemment et se sont séparés (disband) et que les groupes de la 4ème/5ème génération sont ceux qui sont le plus actifs. 

    Maintenant, comment faire pour se repérer dans tous ces noms. Moi, je préfère directement les catégoriser par rapport à leurs agences car que l'on le veuille ou non, il existe une certaine linéarité quelque part que ce soit dans le style ou dans la façon de composer les groupes / les gérer parmi les groupes d'une même agence : 

    D'ABORD LE TOP TRIO : 

    • SM Entertainment : BoA, SNSD, Super Junior, EXO, Red Velvet... 
    • YG Entertainment : Psy, Big Bang, 2NE1, Blackpink, Akdong Musician...
    • JYP Entertainment : GOT7, Twice, 2PM ...

    LES AUTRES NOMS QUE L'ON PEUT RETENIR : 

    • Starship Ent. : Sistar, Monsta X, Cosmic Girls ...
    • Woolim Ent. : Infinite, Lovelyz...
    • Big Hit Ent. : BTS
    • Rainbow Bridge World : MAMAMOO, VROMANCE ...
    • Jellyfish Entertainment : VIXX, gugudan ...
    • FNC Entertainment : CNBlue, FT Island, AOA, SF9...
    • Cube Entertainment : Apink, ex-Beast, 4Minute, Pentagon...
    • PLEDIS Entertainment : Seventeen, Pristin
    • TS Entertainment : BAP ...

    Bien sûr, faites ce que vous voulez de cette liste, elle n'indique qu'un nombre limité de repères, d'autres agences grossissent rapidement récemment (Fantagio par exemple) ... Cette liste est donc non exhaustive à l'instar de cette article dans lequel j'ai dû faire abstraction d'un certain nombre d'éléments (par exemple : les compétitions de type survival ayant pour but de tester un certain nombre de trainees et de créer un groupe composés des meilleurs uniquement, comme Produce 101).

    Bien, cet article m'a convaincu de m'intéresser un tant soit peu à la K-Pop... où est-ce que je signe ?

    Bon, après ce loooong article remettant les points sur les i, j'espère ne pas vous avoir totalement dégoûté de la K-Pop... Sachez, avant de vous lancer, que chaque groupe a sa propre fanbase (en Corée on ne peut faire techniquement partie que d'une fanbase à travers une communauté appelée fancafe dans laquelle on s'inscrit, une communauté privilégiée en contact direct avec l'artiste)... Mais bon, ne vous privez pas, vous pouvez bien entendu être fan d'autant de groupes que vous voulez... 

    Un dernier petit point sur l'auteur de ce roman... 

    Je vais me présenter rapidement, je suis l'auteur unique de ce blog... je vais dire quelques mots à mon propos. Ex-hater de la communauté K-Pop et du genre en lui-même, je comprends très bien le rapport que certains ont à propos de la musique coréenne. Je les voyais comme sans talent et extrêmement superficiels... Toutefois, mon analyse l'était tout autant, après avoir cherché à m'intéresser au genre, je me suis rendu compte que la musique coréenne est en somme très complète avec la gamme de talents que l'on nous propose (l'entraînement promulguée par les agences ne peut que mettre en valeur les artistes et bonifier leurs talents, pas comme en Occident où n'importe qui pourrait potentiellement, sans entraînement, signer chez une maison de disque). Je vois la K-Pop comme une sorte de quintessence de l'art moderne, le croisement entre du Bollywood et de l'American Pop. On y trouve de tout et pour tous les goûts... Ainsi, ce blog a une portée très générale et se veut parfaitement objectif, je regarde un peu tout ce qui se passe dans la K-Pop sans réelle discrimination et essaye d'analyser sans subjectivité... même si j'avoue avoir un faible pour des groupes comme MAMAMOO, Monsta X, Seventeen et VIXX. J'espère que vous aurez autant de plaisir à lire mes articles que j'en aurai à vous les proposer...

     

    À très bientôt sur le blog !